ApuaneHeader-2

Printemps italien #1 : les Alpes apuanes

Un printemps italien √©pisode#1 et pour ma premi√®re excursion √† l’√©tranger post-covid. Situ√©e entre tour, mer et montagne, Pise √©tait ma base. Une exclusion d’une journ√©e dans le montagnes au nord de Massa, √† l’affut de lacs apuanes, de neige printani√®re et de Michel-Ange, qui se fournissait ici en marbre dans les carri√®res de Carrare.

Isola Santa Est

Les Alpes Apuanes appartiennent plus aux Apennins qu’aux Alpes mais qu’importe. Elles sont situ√©es au nord de la Toscane et d√©gringolent vers les c√ītes √™tre Viareggio et Massa. Les premi√®res pentes, en arrivant de Pise par la c√īte, sont accessibles en une bonne heure de mobylette. L’objectif ? Aucun… nous avions rep√©r√© un lac sur la carte, un point bleu bord√© d’une localit√© au nom prometteur : Isola Santa. Le c√īt√© Isola est parfaitement conforme : la village est un creux de verdure, compos√© de quelques b√Ętisses a priori vid√©e de ses habitants ; un restaurant ferm√© pour cause de Covid ; et un merveilleux lac aux teintes vertes qui refl√®te une nature g√©n√©reuse et des nuances de vert ensoleill√©.

IsolaSanta LagoIsolaSanta

Lago de Isola Santa

LagoIsolaSanta

Les surprises naissent aussi d’une pr√©paration minimale. A quelques collines de Isola Santa, sur le bord de la route, se trouve une carri√®re abandonn√©e. Un site de la carri√®re Henraux, du nom d’un fonctionnaire de Napol√©on qui, en son temps, exploita les carri√®res du massif pour l’Empire. Le site est saisissant, vide et d’une pierre trop lisse pour √™tre naturelle. L’ensemble min√©ral pur et tranch√© contraste une nature libre. Et l’on comprend alors que certains blanc sommets qui composent le massif, ne sont en r√©alit√© que des carri√®res de montagnes √©ventr√©es dont on extrait ce qui reste l’un des plus purs marbres du monde.

Henraux-2 Henraux-1

La carrière Henraux

Tours et détours

Deuxi√®me objectif fix√© au d√©tour d’une bifurcation grimpante : trouver de la neige. A vrai dire nous avons √©t√© chanceux… la m√©t√©o avait √©t√© merveilleusement cl√©mente et il ne f√Ľt pas utile de grimper bien haut pour la trouver. Le plus impressionnant n√©anmoins, f√Ľt cette vue, qui malgr√© la hauteur modeste des sommets, procurait un l√©ger vertige et la satisfaction du jour accompli, o√Ļ l’on distinguait les villages, les routes sinueuses, plus loin Livourne et la mer Ligure.

Apuane_OnTheRoad Apuane_Me

Dans la neige vers le Monte Paglino

En une heure de descente nous étions à la mer.

Italie_BordDeMer

2 r√©flexions au sujet de ¬ę¬†Printemps italien #1 : les Alpes apuanes¬†¬Ľ

Les commentaires sont fermés.