MurEtLamentations-Header

Murs et lamentations #1

La Cisjordanie occupe une superficie comparable¬†√† celle de l’Oise. C’est un territoire o√Ļ vivent 2,1 millions de Palestiniens… et quelques 500 000 colons barricad√©s et¬†prot√©g√©s par l’arm√©e isra√©lienne. A¬†l’exception des principales villes chapeaut√©es¬†par l’Autorit√© palestinienne (2 % du territoire) toute la Cisjordanie est contr√īl√©e¬†par Tsahal.¬†Les Palestiniens¬†vivent¬†ici confin√©s. Sans libert√© de mouvement… dans ce petit territoire¬†emmur√© et progressivement morcel√© par les¬†colonies isra√©liennes.

Mur-Palestine

Derri√®re le mur… la Cisjordanie.

Sur un tel territoire les distances sont courtes. Et pourtant! De chaque ville se d√©gage une¬†atmosph√®re qui lui est propre. On en palpe une ici. Une autre¬†l√†-bas. De la souffrance √† la r√©volte partout les sentiments¬†s’expriment. Les murs servent √† s√©parer. Non √† museler… et par une belle ironie de l’histoire c’est sur les¬†murs qu’on s’exprime librement!¬†Ce point m’a particuli√®rement int√©ress√©. Tags, ArtWall¬†et¬†affichettes… tour d’horizon de ce que nous disent les murs palestiniens.

Mur de Ramallah

La capitale de l’Autorit√© palestinienne (28 000 habitants) est une orientale moderne. Quelques beaux h√ītels¬†s√©parent les vieux quartiers ouest du cŇďur grouillant de la ville. A Ramallah¬†on croise des femmes sans voiles -j’en ai m√™me vu une¬†habill√©e en punk! et des hommes curieux de vous voir ici: ¬ę¬†Tell everybody what you see here! Do you see terrorists? No! We are not terrorists.¬†¬Ľ C’est vrai. Je n’ai pas vu de terroristes… mais √† coup s√Ľr plus de sourires qu’en trois jours √† J√©rusalem.

Dessin√© sur un mur effrit√© le¬†P√®re No√ęl de Ramallah¬†porte d√©sesp√©r√© un enfant palestinien. Dans ces traits grav√©s sur un¬†b√©ton quelconque l’expression de¬†souffrance prime. Regard √† droite. A gauche.¬†De¬†tout son¬†long des¬†repr√©sentations¬†de d√©tresse¬†ornent le mur.

Ramallah2

Ramallah1

Certaines Ňďuvres ne sont pas sans rappeler le style d’Edvard Munch ou des repr√©sentations c√©l√®bres de l’East Side Gallery. Je venais juste d’arriver en Palestine et il est¬†tr√®s √©trange de voir ces repr√©sentations¬†dans un¬†centre-ville dynamique. Pourquoi? Peut-√™tre parce que j’imaginais la d√©tresse palestinienne autrement. Peut-√™tre aussi parce que la majorit√© des Palestiniens n’a connu que l’occupation. Cette d√©tresse est en eux. Ils ont grandi avec. Doivent-ils pour autant s’arr√™ter de vivre? Heureusement non… et ces gens¬†que certains r√™veraient de¬†voir bien loin ou √† l’agonie ici¬†grouillent de vie.

Naplouse ville martyre

Naplouse. Changement de d√©cors. C’est ici o√Ļ √©taient¬†recrut√©s des¬†martyrs qui se faisaient sauter chez les Isra√©liens.¬†De fait la ville a √©t√© particuli√®rement vis√©e par Tsahal¬†pendant la seconde Intifada (plus de 500 morts et 3 000¬†bless√©s palestiniens entre 2000 et 2005 selon l’ONU; imposition d’un couvre-feu etc.). La ville √©tait en √©tat de si√®ge… le ressentiment √† l’√©gard de l’occupation est ici tr√®s palpable.

Naplouse

Naplouse du haut de la colline

Deux choses m’ont marqu√© √† Naplouse:

D’abord la beaut√© de cette ville -consid√©rant¬†son pass√© r√©cent on ne s’y attend gu√®re!- parsem√©e de ruelles, de vo√Ľtes et de b√Ętiments l√©gu√©s par les ottomans. Le centre-ville est aujourd’hui tr√®s actif. March√© bond√©. En grimpant l√©g√®rement les collines¬†on tombe sur de magnifiques ruelles quasi d√©sertes.

Mais ce qui surprend¬†le plus est l’hommage omnipr√©sent¬†fait¬†aux martyrs¬†sur les murs de la ville. Partout des affichettes grossi√®rement ¬ę¬†photoshop√©es¬†¬Ľ repr√©sentent de jeunes gens, arme au poing, pr√™ts √† donner leur vie √† la cause palestinienne. En l’occurrence ils sont d√©j√† morts…¬†¬ę¬†martyrs¬†¬Ľ pour les uns; ¬ę¬†terroristes¬†¬Ľ pour les autres.

Naplouse-Martyrs

Balayer ces murs d’un Ňďil europ√©en oblige au¬†grand √©cart. Il y a comme un malaise. Imaginez-vous parler avec des gens qui affichent publiquement leur soutien¬†au ¬ę¬†terrorisme¬†¬Ľ? Pourtant √† Naplouse la majorit√© des habitants¬†est adorable et vous sourit. Loin de justifier les¬†attentats suicides¬†ce d√©calage permet de balayer une¬†partie de nos appr√©hensions toutes fa√ģtes du ¬ę¬†terrorisme¬†¬Ľ.¬†Certes ils sont musulmans et les attentats suicides sont une aberration mais pour autant… peut-on qualifier de ¬ę¬†terroristes¬†¬Ľ des gens pr√™ts √† mourir pour un Etat ou leur¬†libert√© de mouvement?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.