header-sirygaya

Rock around the jungle!

Le Sri Lanka transpire comme une goutte des pores de l’Inde. Au milieu de cette goutte se d√©tache un vaste triangle d√©limit√© par Kandy, Anuradhapura et Polonnaruwa: un triangle ¬ę¬†culturel¬†¬Ľ o√Ļ les ruines de civilisations antiques s’√©gr√®nent le long d’une jungle plate comme la main. Et puis au centre de ce triangle tr√īne un curieux rocher… Sigiriya!

Sigiriya: terrasse avec vue sur jungle

Sirigaya

Sigiriya… c’est quoi ce rocher?

En haut du rocher de Sigiriya se trouve un Palais. L’histoire de la personne qui a d√©cid√© de le construire et de s’y installer est bien cocasse. C’est vrai… pourquoi se casser les noisettes √† construire un Palais sur un piton rocheux de 370 m√®tres?

Il √©tait une fois au V√®me si√®cle un certain Kassapa, fils cadet de son royal p√®re Dhatusena qui d√©cida non seulement de tuer celui-ci mais aussi son a√ģn√© de fr√®re, Mogallana, l√©gitime h√©riter du tr√īne. Une fois le p√®re √©gorg√©, Mogallana arrive √† s’√©chapper en promettant de revenir avec toute une arm√©e venger son paternel de roi (et accessoirement r√©cup√©rer son tr√īne). Kassapa prend peur et d√©cide de quitte le fief royal d’Anuradhapura pour installer son nouveau Palais en haut de l’inexpugnable rocher de Sigirya. Les travaux sont titanesques et le luxe fastueux! Bassins, douves, syst√®mes hydrauliques dernier cri etc. Le r√©sultat est √† la hauteur de la m√©galomanie parano√Įaque de Kassapa.

Le r√©gicide vit comme un pacha libidineux entour√© de femmes qu’il renouvelle √† foison pendant des ann√©es. L√†-haut tout n’est que d√©bauche, calme et volupt√©. Mais la fin du roi moins glorieuse… Quand Mogallana retrouve son indigne fr√®re perch√© sur son rocher, d√©cision est sagement fa√ģte de l’assi√©ger. L’estomac de Kassapa panique…. il se rend avec ses troupes au bout d’une petite semaine de di√®te. Enfin il est tr√®s lentement ex√©cut√©.

De cette belle famille il n’en reste qu’un. Mogallana retourne avec son arm√©e √† Anuradhapura et Sigiriya est abandonn√©.¬†√áa¬†c’est pour l’histoire.

A l’assaut du Palais!

Mille six cents ans plus tard Sigiriya est toujours assiégé. Dès le matin une nuée de bus déverse ses groupes pour une grimpette polyglotte. A mi-hauteur se trouve de superbes fresques toujours bien colorées de jeunes femmes peu vêtues ; suivies juste après des commentaires gravés dès le VIème siècle dans un mur par les hommes qui observèrent leurs formes:

¬ę¬†Les femmes qui portent des cha√ģnes en or sur la poitrine me plaisent. Depuis que j’ai vu ces femmes resplendissantes, le paradis ne me semble plus d√©sirable¬†¬Ľ.

Traduction de commentaire sur les fresques – Mur des miroirs – Sigiriya

Quelques frissons de vertiges plus haut on arrive au Palais… on devine les fondations, les terrasses, les bassins etc. Kassapa avait fait construire un √©norme syst√®me hydraulique qui permettait d’acheminer l’eau des r√©servoirs environnants jusqu’en haut de son rocher. La vue domine la jungle jusqu’aux montagnes √† l’horizon. Une vue qui ne laisse pas indiff√©rent celui qui voudrait fuir le monde et y plonger… C’est l√† que le v√©lo entre en action. Et c’est souvent l√† qu’arrive le meilleur!

Balades en vélo vers les réservoirs

Reservoirs-sirygaya

La bicyclette c’est la vie! Rien de mieux que de s’√©chapper sur des petits chemins de terre et de se perdre dans les environs. Peu de gens semble le faire… pourtant la r√©gion est parsem√©e de quelques r√©servoirs qui autorisent de belles balades. On croise des gamins qui hurlent ¬ę¬†Hello!¬†¬Ľ; ¬†d’autres petits curieux qui ne s’expriment qu’en ¬ę¬†Yes!¬†¬Ľ; des femmes qui font leurs lessives et d’impensables planteurs de riz affair√©s en plein cagnard.

Rien de bien compliqu√© pour s’√©loigner de Sigiriya… en quelques coups de p√©dales on sort des univers ¬ę¬†bus¬†¬Ľ et ¬ę¬†guesthouse¬†¬Ľ pour plonger dans le rien √† voir. Priceless.

Grimpette au Piyundala rock!

PindulayaRock

Alors l√† c’√©tait le coup de coeur! Le Pidurangala rock se trouve tout aussi haut et juste √† c√īt√© de celui de Sigiriya. A cause/gr√Ęce √† un acc√®s plus compliqu√© (pour arriver au sommet faut traverser la jungle puis effectuer une tr√®s l√©g√®re escalade) beaucoup moins de monde tente d’y acc√©der. La vue y est pourtant tout aussi sublime! Avec en prime cette belle sensation de dominer l’horizon. Le sommet est un √©norme rock vierge qui s’√©lance comme un gros plongeoir vers la jungle.

Au lev√© ou au coucher du soleil cette exp√©rience vaut d’autant plus le coup que le rocher de Sigiriya est interdit d’acc√®s pour des raisons de s√©curit√©.


Plus loin… Dambulla et Polonnaruwa

A seulement 20 km de Sigiriya se trouve Dambulla. L’√©tape est id√©ale dans le trajet qui m√®ne √† Kandy mais alors pour y dormir c’est pas terrible. Les amoureux de la roche peuvent grimper jusqu’aux temples troglodytes o√Ļ reposent depuis le 1er si√®cle quelques 150 statues de Bouddha r√©partis dans 5 grottes. Il y a des singes et une jolie vue sur la jungle… mais c’est pourtant une autre curiosit√© qui a attir√© mon attention dans cette ville: le march√©! Connu pour √™tre l’√©quivalent du ¬ę¬†Rungis¬†¬Ľ sri lankais, des tonnes de fruits et l√©gumes circulent dans de grands hangars anim√©s par la foule et les bruits de klaxons. Toute la nourriture est essentiellement √† destination de Colombo. √áa crie, √ßa charge et √ßa d√©marre…

Impressionnant!

Un peu plus loin √† 60km √† l’est de Sigirya se trouve Polonnaruwa, ancienne capitale de l’empire Chola d’Inde du sud puis des Cinghalais (le tout du X√®me au XIII√®me si√®cle). L√†-aussi les vestiges de cette capitale sont les principales attractions touristiques du site. La nouvelle ville offre peu d’int√©r√™t mais la balade en bicyclette dans les ruines et aupr√®s de l’√©norme lac Topa Wewa permet de s’√©chapper tranquillement vers les bourgades environnantes. A chaque arr√™t des personnes viennent vous voir. Certains vous parlent de la guerre pass√©e; d’autres de leur boulot… On observe des intr√©pides joggeurs et autres baigneurs. Avec un coucher de soleil rougeoyant au bord du lac… du calme et une Lion Beer, Polonnaruwa offre de solides garantis aux soir√©es bien pos√©es.

Polonnaruwa - Sri Lanka

La zone dite du ¬ę¬†triangle culturel¬†¬Ľ compte bien d’autres sites comme Kandy, Matale ou¬†Anuradhapura ainsi que des parcs (notamment celui de Minnerya) o√Ļ l’on observe macaques, l√©opards et √©l√©phants. Ceux qui aiment la pierre, les sites religieux (ne pas manquer le temple de la Dent √† Kandy!) et qui s’int√©ressent aux vieilles civilisations se sentiront comme un poisson dans l’eau! J’ai pourtant davantage trouv√© mon compte dans les balades effectu√©es dans les environs des sites: le march√© de Dambulla, les r√©servoirs de Sigiriya, les bord du lac Topa Wewa etc. J’y ai rencontr√© des gens curieux et tr√®s accessibles… si bien qu’il serait dommage que le seul int√©r√™t port√© √† cette r√©gion ne se limite √† la pierre.